devenir un Hélio-citoyen

Un hélio-citoyen pense et agit avec l’énergie de la Terre!

Par analogie avec les végétaux dits héliophiles (du grec helios, le soleil, et philos, ami) qui ne poussent de manière optimale qu’en pleine lumière, l’hélio-citoyen est un habitant de la Terre qui essaie d’utiliser la lumière du soleil comme énergie. Il s’engage, en signant une charte, à changer, autant que possible, son mode de vie pour aller dans le sens d’une utilisation minimale de l’énergie. (Remarque: une énergie qui est vraiment «propre» est une énergie qui n’est pas consommée.)
Il considère sa consommation d’électricité annuelle et essaie de produire l’équivalent avec des modules solaires. Il utilise l’énergie de manière réfléchie, se déplace modérément, et avec les transports publics si possible.
Il produit un maximum de NEGAWATTS (no watt) en éteignant, coupant le courant à tous les dévoreurs d’électricité chez lui, et il devient même un «guérilleros» anti-gaspillage.


Nous avons besoin de nous pour nous sauver, la terre s’étouffe sous notre désinvolture et notre gaspillage énergétique, prenons notre avenir en main! Devenons des HELIO-CITOYENS

La sagesse africaine dit: Beaucoup de petites gens, qui, en beaucoup de différents lieux, font beaucoup de petites choses, peuvent changer la face du monde…

Un Hélo-citoyen s’engage envers lui-même à faire partie de cette nouvelle nation d’habitants héliophiles et conscients que l’avenir nous appartient. Il s’élève contre le gaspillage des ressources, contre l’idée du toujours plus loin, du toujours moins cher, pour transmettre une idée de dés-accélération, pour une notion de responsabilité et de modestie. Un hélio-citoyen vit en modestie et en conscience.

La «modération» est un art de vivre, de vivre modestement afin de ménager les ressources de l’environnement. La baisse de la consommation, et l’utilisation des ressources énergétiques renouvelables sont les piliers du tournant énergétique qui permettront un développement durable.

Hans-Peter Dürr a introduit un concept d’esclaves énergétiques qui représentent, d’une manière claire, notre immodestie en matière de respect des énergies. Faites le calcul de vos esclaves… Et libérez-les! Un module solaire au balcon libère 2 esclaves!